mardi 3 juin 2014

Émergence d’une nouvelle classe sociale mondiale : les Seniors



 

Caractéristiques mondiales des Seniors sur le plan culturel

La condition humaine change dans la plupart des pays du monde :

  • Une conscience sociale qui se mondialise culturellement.
  • Les échanges basés sur l’expertise et l’expérience d’une vie entière.
  • Les inconnus de cette mouvance universelle.
 
Départage des « SENIORS » en fonction de leurs capacités et attentes



Les catégories de seniors

Selon la définition[1] du Marketing Senior, au sein même de la dénomination "SENIOR", on distingue :

les Happy-Boomers : 50-59 ans
les Libérés : 60-74 ans
les Paisibles : 75-84 ans
les TGV (Très Grands Vieux) : 85 et +

Mais est-ce suffisant pour départager les SENIORS ? La réalité sociologique ou démographique est-elle nettement plus complexe et ce, dans tous les pays du monde?


Les âges de la vieillesse

On ne peut plus mettre toutes les personnes du troisième âge dans le même sac. En effet, ce qu'on appelle un peu naïvement « l'âge d'or » est de plus en plus long (il peut durer 30 ans et plus), et un homme de 65 ans n'a guère plus de choses en commun avec un vieillard de 95 ans qu'avec un individu de 40 ans. En fait, c'est la société qui décide quand nous sommes devenus des citoyens du troisième âge, parfois même alors que nous nous sentons encore pleins de jeunesse.
 
On distingue[1] donc de plus en plus souvent trois âges de la vieillesse : « les personnes âgées » à partir de 65 ans, « les vieillards » de 75 à 85 ans, et finalement les « grands vieillards », au-delà de 85 ans, qui sont de plus en plus nombreux.

En dix ans, de 1991 à 2001, le nombre de Canadiens âgés de 80 ans et plus a augmenté de 41 %. Il atteint aujourd'hui 932 000 personnes. Et c'est loin d'être terminé : on s'attend à voir, au cours de la prochaine décennie, une nouvelle hausse, de 43 % cette fois, pour atteindre 1,3 million de personnes très âgées.
  
Classification gériatrique des Seniors


En gériatrie, les seniors sont classés en trois catégories :

Ø  1e catégorie : Les Actifs ou ceux qui vieillissent en bonne santé;
Ø  2e catégorie : Les Fragiles ou ceux qui sont fragiles;
Ø  3e catégorie : Les Dépendants ou les sujets malades.

La recherche réalisée par l'Observatoire Sodexho de la Qualité de Vie au Quotidien en 2007 s'intéressait aux 101 millions de Seniors âgés de plus de 65 ans, vivant dans 11 pays[1] où la population senior était particulièrement dense. Ils représentaient 19 % des 540 millions de Seniors dans le monde et 2 % de la population mondiale. Voici ce que nous révèlent ces données empiriques :

  1. Les Actifs regroupent aujourd'hui près d'un tiers des seniors des 11 pays étudiés par l'Observatoire Sodexho de la Qualité de Vie au Quotidien, soit 32.4 millions d'habitants. Ils ont, très majoritairement, entre 60 et 70 ans et sont en bonne santé. Ils disposent de revenus conséquents et consomment de façon importante : on leur doit le développement des marchés de la croisière, des voitures haut de gamme et de l'immobilier balnéaire. Pour eux, la qualité de vie au quotidien n'est donc « surtout pas » liée à l'âge, mais à la pérennité de leur « vie antérieure ».

  1. Les Fragiles de 70 à 85 ans. Si l'on devient « fragile » de plus en plus tard, on le reste aussi de plus en plus longtemps ; c'est l'âge des « petites misères » que la médecine repousse sans cesse. À 80 ans, 60 % des seniors des 11 pays étudiés sont toujours totalement autonomes dans leur vie quotidienne. Les Fragiles constituent, aujourd'hui, le coeur de la problématique actuelle des seniors en termes de besoins et d'attentes : comment peuvent-ils adapter leur mode de vie pour qu'il demeure satisfaisant malgré les fragilités induites par l'âge ?

  1. Les Dépendants représentent aujourd'hui 7 % de la population des seniors des 11 pays étudiés, soit 7,1 millions d'individus. Leur nombre augmente rapidement même si leur poids relatif dans l'ensemble de la population des seniors a tendance à diminuer.

Grâce aux progrès de la médecine, l'entrée dans la dépendance est repoussée de plus en plus tard. De plus la volonté, tant individuelle que collective, de maintien à domicile réduit de plus en plus la question de la dépendance à une problématique de handicap lourd. Leur qualité de vie au quotidien n'est donc pas spécifiquement liée à l'âge mais plutôt à leur condition physique : elle s'apparente davantage à celle des grands malades.

L'âge ne caractérise plus le senior car on peut avoir 90 ans et appartenir à la première catégorie. Et inversement, avoir 66 ans et être vieux. La première est constituée d'adultes « un peu plus vieux », en bonne santé, devant tenir compte au quotidien de la diminution plus ou moins conséquente de leurs capacités physiques et intellectuelles.

Les seniors de la seconde catégorie mangent moins, marchent moins bien, sont fatigués plus vite et globalement éprouvent de plus grandes difficultés à s'adapter à cette situation. Mais ils sont encore souvent autonomes. Et si tel n'est pas le cas, ils bénéficient d'aide et gèrent bien leur vie. C'est en quelque sorte un continuum entre le stade 1 et le stade 3, qui, lui, regroupe les personnes ayant besoin d'un suivi médical permanent et les très malades.

Des troubles communs à ces trois catégories

À commencer par l'ostéoporose qui débute à la ménopause chez la femme et autour de 65 ans chez l'homme. On constate également chez tous une perte progressive de la masse et de la force musculaire. En revanche, les maladies cardio-vasculaires, le cancer, le diabète, l'hypertension ou les troubles de la vue ne sont pas des pathologies liées exclusivement à la vieillesse, car celles-ci peuvent apparaître bien avant 60 ans.

RD


[1] Les 11 pays en question sont les suivants : l'Allemagne, la Belgique, le Brésil, le Canada, l'Espagne, les États-Unis, la France, l'Italie, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Suède. Ces pays constituent, de ce fait, des "laboratoires" riches d'enseignements. Ils cumulent 55 % du Produit Intérieur Brut mondial et leurs seniors détiennent 5.3 % de la richesse mondiale. Source : Observatoire Sodexho de la Qualité de Vie au Quotidien, 2007. 



[1] Article de Françoise Meney, « Le Canada prend des rides », http://www.radio-canada.ca/nouvelles/dossiers/vieux/donnee.html




[1] Seniorissimo.fr, le guide des Seniors actifs, http://www.seniorissimo.fr/


1 commentaire:

  1. Meilleurs astuces santé et vie. Trouvez toutes les meilleurs astuces naturels,
    remèdes et conseils pratiques pour votre santé, votre vie pratique et votre
    beauté, pour faciliter votre quotidien, suivez les conseils de votre site : http://www.santeetvie.com/

    RépondreSupprimer